Share Button

Aujourd’hui je vous présente un nouvel auteur rencontré au salon du livre de Paris en 2017 :

Cédric Michel Bouet et son cycle d’Erya

Comme d’habitude je fuis les longues files d’attente devant les grandes maisons d’édition, je contourne les hordes de photographes et de fans qui entourent une célébrité que je ne peux même pas apercevoir tant le foule est dense. Comme d’habitude je m’approche curieusement des petits stands pour rencontrer des auteurs débutants (ou presque) et comme d’habitude je fais de belles rencontres.

Cédric Michel Bouet qui dédicace mon livre

Cédric Michel Bouet qui dédicace mon livre

 

Les terres d’Erya sont en conflit, les Arkhômans attaquent de toutes parts. Les différents rois, princes ou barons vont-ils réussir à unir leurs forces pour lutter contre leur ennemie commun ?

Au delà d’une guerre de territoire, c’est aussi l’histoire de Tara adoptée par le savant Baltus qui va devoir affronter ses origines ; c’est la découverte du peuple des des Eryades qui vont devoir sortir de leur retraite et se mêler de nouveau des histoires du monde ; sans oublier les amazones et leurs dragons verts qui vont devoir pardonner les erreurs du passé et les Dhruz fidels à leur grand roi prisonnier des Arkhômans.

Bref, c’est le mélange classique des bons livres de fantaisy : des créatures fantastiques, de la magie, des héros malgré eux, des batailles épiques etc. J’ai vraiment pris plaisir à lire cette trilogie, à me laissée transporter dans le monde d’Erya, je me suis facilement attachée aux personnages. Par contre le récit est sans surprise, pour moi il manque de rebondissement, de suspense, on comprend très rapidement qui est LE héros qui va sauver Erya.

Le tome 1 « le pacte de Rhaban » est sans surprise : présentation des personnages et des lieux et mise en place de l’ambiance. Par contre, j’ai vraiment pris plaisir à lire les tomes 2 « Chandara » et le tome 3 « l’héritière ».